Vous êtes ici : Accueil > Archives > Archives 2014-2015 > Le Choeur des Vikings
Publié : 9 avril 2015
Format PDF Enregistrer au format PDF

Le Choeur des Vikings

Bravo et félicitations à tous les chanteurs !
Vous pouvez écouter les enregistrements faits le 19 décembre à Turretot.

ABC G.I.

Anonyme

A B C D E F G (bis)
H I J K L M N O P (bis)
Q R S T U V (bis)
W X Y and Z (bis)

Turretot 19-12-2014

Ma P’tite Mimi

(1915) Paroles : Théodore Botrel / Musique : Vincent Scotto

À la guerre
On n’peut guère
Trouver où placer son cœur
Et j’avais du vague à l’âme
De vivre ainsi sans p’tit’ femme
Quand l’aut’ semaine
J’eus la veine
D’être nommé mitrailleur
Ma mitrailleuse, ô bonheur
Devint pour moi , l’âme sœur...

Refrain :
Quand ell’ chante à sa manière
Tatatata, tatatata, tatatatère
Ah que son refrain m’enchante
C’est comme un z-oiseau qui chante
Je l’appell’ la Glorieuse
Ma p’tit’ Mimi, ma p’tit’ Mimi, ma mitrailleuse
Rosalie me fait les doux yeux
Mais c’est ell’ que j’aim’ le mieux.

Plein d’adresse
Je la graisse
Je l’astique et la polis
De sa culasse jolie
À sa p’tit’ gueu-gueul’ chérie
Puis habile
J’la défile
Et tendrement je luis dis
Jusqu’au bout, restons unis
Pour le salut du pays.

Refrain

Mais tout passe
Et tout lasse
Mêm’ la guerre et l’un d’ces jours
Ou bien l’un’ de ces années
Elle sera terminée
Alors vite l’on se quitte
Glorieuse ô mes amours
Nous devrons à notre tour
Nous séparer pour toujours.

Refrain final :
Après un’ salve dernière
Tatatata, tatatata, tatatatère
En te voyant endormie
Je te dirai : Chère amie
Fais dodo ma Glorieuse
Ma p’tit’ Mimi, ma p’tit’ Mimi, ma mitrailleuse
Et tes pleurs mouilleront mes yeux
En te faisant mes adieux.

Turretot 19-12-2014
PDF - 898.2 ko
Ma P’tite Mimi - Paroles à télécharger

Canon de la Paix

Romain Rolland / François Terral

Ecoutez, le temps viendra,
Les hommes un jour sauront la vérité,
Le lion s’étendra près de l’agneau.
Et nous fondrons les piques pour des faux
Et les sabres pour des herses.
La paix sera notre combat,
Faites que ce temps vienne.

Turretot 19-12-2014
PDF - 69.7 ko
Canon de la paix - Paroles à télécharger

Kumbayah

Negro spiritual traditionnel

Kumbayah, my Lord, Kumbayah
Kumbayah, my Lord, Kumbayah
Kumbayah, my Lord, Kumbayah
O Lord, Kumbayah

Someone’s crying, Lord, Kumbayah
Someone’s crying, Lord, Kumbayah
Someone’s crying, Lord, Kumbayah
O Lord, Kumbayah

Someone’s shouting, Lord, Kumbayah
Someone’s shouting, Lord, Kumbayah
Someone’s shouting, Lord, Kumbayah
O Lord, Kumbayah

Someone’s sleeping, Lord, Kumbayah
Someone’s sleeping, Lord, Kumbayah
Someone’s sleeping, Lord, Kumbayah
O Lord, Kumbayah

Kumbayah, my Lord, Kumbayah
Kumbayah, my Lord, Kumbayah
Kumbayah, my Lord, Kumbayah
O Lord, Kumbayah

Turretot 19-12-2014
PDF - 310.8 ko
Kumbayah - Paroles à télécharger

Noël n’est pas au magasin

Anne Sylvestre

Je voudrais bien faire plaisir
Je voudrais être riche
Pour acheter et pour offrir
Ce qui est sur les affiches
Tout ce que d’autres ont fabriqué
Mais je n’ai que trois sous légers
Comment faire quand même
Cadeau à ceux que j’aime

Refrain :
Noël n’est pas au magasin
Mais dans mon cœur et dans mes mains
Et si j’en prends la peine
Ma tête est toute pleine
De ce que j’offrirai demain
Noël n’est pas au magasin

Avec du papier des ciseaux
Des crayons de la colle
Je ferai naître des oiseaux
Qui chantent et qui s’envolent
Avec quatre bouts de tissu
Des rubans des boutons perdus
Du coton bleu ou rose
J’inventerai des choses

Refrain

Quand j’aurai fabriqué des fleurs
Des lampions des images
Dans un grand morceau de bonheur
Je ferai l’emballage
Et pour me ficeler tout ça
Un grand sourire suffira
Mon cadeau est à prendre
Voyez comme il est tendre

Refrain

Turretot 19-12-2014
PDF - 167.5 ko
Noël n’est pas au magasin - Paroles à télécharger

Le Roi Boiteux

Poème de Gustave Nadaud ; mis en musique par Georges Brassens

Un roi d’Espagne, ou bien de France,
Avait un cor, un cor au pied ;
C’était au pied gauche, je pense ;
Il boitait à faire pitié.

Les gens de cour, espèce adroite,
S’appliquèrent à l’imiter ;
Et qui de gauche, qui de droite,
Ils apprirent tous à boiter.

On vit bientôt le bénéfice
Que cette mode rapportait ;
Et, de l’antichambre à l’office,
Tout le monde boitait, boitait.

Un jour, un seigneur de province,
Oubliant son nouveau métier,
Vint à passer devant le prince,
Ferme et droit comme un peuplier.

Tout le monde se mit à rire,
Excepté le roi, qui, tout bas,
Murmura : « Monsieur, qu’est-ce à dire ?
Je vois que vous ne boitez pas ?

- Sire, quelle erreur est la vôtre !
Je suis criblé de cors ; voyez :
Si je marche plus droit qu’un autre,
C’est que je boite des deux pieds. »

PDF - 556.9 ko

Imagine

John Lennon

Imagine there’s no Heaven
It’s easy if you try
No hell below us
Above us only sky
Imagine all the people
Living for today
Ah ha ah…

Imagine there’s no countries
It isn’t hard to do
Nothing to kill or die for
And no religion too
Imagine all the people
Living life in peace
Yoo hoo ooh…

You may say I’m a dreamer
But I’m not the only one
I hope someday you’ll join us
And the world will be as one

Imagine no possessions
I wonder if you can
No need for greed or hunger
A brotherhood of man
Imagine all the people
Sharing all the world
Yoo hoo ooh…

You may say I’m a dreamer
But I’m not the only one
I hope someday you’ll join us
And the world will live as one

PDF - 2.3 Mo

Ce sont les gars de Senneville

Traditionnel - Ronde à trois pas du Pays de Caux

Ce sont les gars de Senneville,
Ah ! Ce sont de bons enfants
Ils ont fait faire un navire
J’aime la belle endormie
Pour aller sur le grand banc
J’aime la belle en dormant

La mâture était d’ivoire
Et la coque était d’argent
Il y avait sur ce navire
J’aime la belle Palmyre
Une jeune fille qui pleurait tant
J’aime la belle en dormant

Le capitaine du navire
Mit la main sur ses bras blancs
Tout doux tout doux capitaine
J’aime la belle Madeleine
Vous n’irez pas plus avant
J’aime la belle en dormant

Vous avez eu mon beau navire
Mais je n’ai pas eu votre argent
Galant fouille dans sa pouquette
J’aime la belle Henriette
Lui tire cent écus comptant
J’aime la belle en dormant

Tenez, tenez ma mignonnette
Voilà pour la mère et l’enfant
Pour l’envoyer aux écoles
J’aime la belle Nicole
Aux écoles de Rouen
J’aime la belle en dormant

Ce sera pour apprendre à lire
Et à compter exactement
Pour en faire un capitaine
J’aime la belle Marjolaine
Un capitaine de Fécamp
J’aime la belle en dormant

PDF - 536.6 ko

Trois Matelots du Port de Dieppe

Paroles : traditionnel / Musique : Laurent Barray

Trois matelots du port de Dieppe
Fa la ri don da don daine
Sept ans sur mer
Ma lon lon li re la
Sept ans sur mer ont navigué

Au bout de la septième année
Le pain le vin
Le pain le vin leur a manqué

Le Capitaine qui fit les pailles
La plus courte
La plus courte lui est restée

Il appela son petit mousse
Monte là-haut
Monte là-haut dans les huniers

Quand il fut dans le haut d’la hune
Il voit la terre de tous côtés

À écouter en ligne par le groupe Marée de Paradis : cliquez ici.

PDF - 4 Mo
Trois Matelots du Port de Dieppe - Paroles à télécharger